Passation de pouvoir à Saint-Clément des Baleines

 

La passation entre Martine Omedès et Jean-Luc Brillet, le nouveau président de l’Association pour la valorisation de Saint-Clément des Baleines (AVSCB) s’est faite le 25 septembre dans une ambiance amicale.

Dès l’élection de son époux, Jacques Omedès, au Conseil municipal de Saint-Clément en 2014, Martine Omedès avait annoncé qu’elle quitterait la présidence de l’AVSCB. Le conseil d’administration de l’association, qui a élu Jean-Luc Brillet à la présidence le 9 septembre, a tenu à se réunir vendredi dernier pour remercier Martine Omedès du travail accompli ces dernières années et c’est autour du pot de l’amitié qu’un hommage lui fut rendu.

Martine Omedès et Jean-Luc Brillet lors de la passation de pouvoir du 25 septembre 2015
Martine Omedès et Jean-Luc Brillet lors de la passation de pouvoir du 25 septembre 2015

Il n’y a pas de grands changements dans le nouveau bureau. À part Didier Courtemanche, qui entre comme secrétaire, on assiste plutôt à des déplacements de fonction. Outre Jean-Luc Brillet, ce nouveau bureau comprend désormais Norbert Rizzo, vice-président, Michèle Farineau, trésorière, Jean-Pierre Simonnet, secrétaire adjoint et Marie-Claude Simonnet, trésorière adjointe. Les objectifs de cette association créée en 2010 par Martine Omedès, sont toujours d’actualité : participer à la réflexion sur tous les projets relatifs à l’avenir de Saint-Clément des Baleines en tenant compte de l’environnement, être une force de proposition pour l’ensemble des Villageois et soutenir le développement de tout projet valorisant la commune. Très active, l’association a mis sur pied des commissions de travail qui ont participé ces dernières années à l’élaboration du SCoTet se sont efficacement mobilisées pour la défense de la conche des Baleines et plus généralement pour tout l’espace côtier. On se souvient du succès remporté par la pétition en faveur de la conche, qui rassembla 5300 signatures. L’AVSCB a régulièrement fait des propositions aux élus et participé à certains groupes de travail à la mairie.

Jean-Luc Brillet a indiqué qu’il « se réjouissait d’être à la tête d’une équipe motivée, impliquée dans ses projets et consciente de la responsabilité de son engagement » et rappela l’engagement qu’il avait pris en acceptant la présidence de « soutenir et mener à bien tout projet valorisant la commune .»