Sous l’apparente réalité

Après de nombreuses années de recherche et de maturation, le travail de Nathalie Béguier, artiste plasticienne, a pris une nouvelle orientation. Elle présentera ses fresques du 4 décembre au 2 janvier 2016 à la Galerie Royale à Rochefort.

Nathalie Béguier dans son atelier
Nathalie Béguier dans son atelier
Nathalie Béguier devant un portait de Camille Claudel
Nathalie Béguier devant un portait de Camille Claudel
Portrait de femme de Nathalie Béguier
Portrait de femme de Nathalie Béguier

Diplômée de l’école d’Art Plastique de Montpellier, Nathalie Béguier, peintre décorateur, est une artiste reconnue. De nombreuses expositions nationales et internationales attestent d’une belle carrière. Cependant, toujours exigeante, Nathalie continuait à chercher l’expression convenant le mieux à sa personnalité profonde. Il y a deux ans, sa maturité artistique l’a conduite vers une technique totalement différente de ce qu’elle faisait jusque-là : la fresque. Issue d’une famille latine, élevée dans l’environnement des fresques italiennes, elle a souhaité se mesurer à cet art ancestral, difficile, mais riche de nouvelles possibilités.

Depuis un certain temps déjà, elle cherchait à exprimer ce sentiment d’être à mi-chemin entre rêve et réalité ; la fresque lui est apparue le moyen approprié de poursuivre sa quête de spiritualité.Auparavant il lui fallait résoudre un problème, celui du support censé accueillir ses fresques et leurs multiples couches de sable et de chaux. Elle réalise désormais des murs portatifs et après de longues recherches techniques, s’est lancée dans le complexe travail de la fresque.

L’exécution d’une peinture « a fresco » nécessite une grande habileté et se fait en une seule fois, avant que l’enduit ne sèche complètement. Il est impossible de revenir en arrière. De plus les pigments ne révèleront leur véritable couleur qu’une fois secs. Il faut donc posséder une technicité à toute épreuve et un mental  d’acier. La préparation des différents éléments est assez physique. Nathalie a besoin de cette étape laborieuse pour donner libre cours à sa démarche artistique, la poussant à rechercher, sous la matière, l’essence même de l’être humain.

Le résultat est saisissant Les œuvres sont illuminées d’une lumière qui diffuse de l’intérieur et apporte beaucoup de douceur à ses portraits de femme. Nathalie explique d’ailleurs cette magie de la lumière : « Ma propre quête, est de me laisser traverser par une silhouette ou un regard  apparaissant après ma séance de travail, depuis que j’utilise la chaux et pratique la technique de la fresque. La magie de la lumière transcende les couches de pigments et me donne le sentiment de n’être que le médium pictural. Je commence à appréhender que la maîtrise n’est rien si elle n’es tpas habitée par une présence et que même s’il me reste probablement beaucoup de chemin à parcourir, le simple fait d’être surprise du résultat obtenu est déjà un accomplissement en soi »

La dualité entre l’apparence et l’existant, au sens le plus profond du terme, est évidente dans la trentaine d’œuvres, dont beaucoup de visages féminins, exposées à la Galerie Royale. Des œuvres qui ne demandent qu’à se laisser découvrir.

Catherine Bréjat

Nathalie Béguier – 15, allée de Montravail – 17430 Lussant

Mobile : 07 62 44 70 52 – contact@nathaliebeguier.fr

www.nathaliebeguier.fr